“Delicatessen” à Lumière

Pendant ce temps là, le festival Lumière montrait trois fois Delicatessen, que nous avons présenté avec Dominique Pinon, devant des salles bondées.
60 personnes sont même restées sur le trottoir à Villeubanne…
Comme a dit Claude Lelouch lors de la cérémonie d’ouverture, la seule critique valable, c’est le temps. Cela faisait donc plaisir de voir de courts extraits de Delicatessen parmi
d’autres extraits d’immenses chefs-d’œuvre comme 2001 ou Il était une fois dans l’ouest

La Cité des enfants perdus

cite-blurayPour les 20 ans de La Cité des enfants perdus, sortie du blu-ray aux USA. La bonne nouvelle est qu’il sera fait d’après mon élément HD restauré par mes soins. La mauvaise nouvelle est qu’il sera en zone A, donc illisible en Europe. Mais Studio Canal a promis qu’il devrait le sortir en zone B l’an prochain.

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet

C’est parti. Après l’hiver passé à écrire, l’été à budgétiser, l’automne à chercher l’argent, voilà le montage financier à présent assuré, grâce cette fois, à la Marguerite… c’est-à-dire Gaumont. C’est Francis Boesflug, autrefois président de Warner France, qui avait produit Un long dimanche de fiançailles et Micmacs, qui a apporté le script à la Marguerite, pour laquelle il est à présent conseiller. Ça fait plaisir d’avoir en face de soi des financiers, dont Sidonie Dumas, the Directrice Générale, parler avec chaleur et sincérité d’un script et pas seulement buziness…
TS Spivet sera donc l’adaptation du beau et original livre de Reif Larsen : L’extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet.

Outre le site formidable http://tsspivet.com, notons que le livre existe en poche et en téléchargement.

L’adaptation a été écrite par Guillaume Laurant et moi-même. Le film sera tourné en anglais au Canada et aux USA, en 3D. Le tournage devrait commencer le printemps prochain, pour une sortie… octobre 2013 !

En haut, Reif Larsen, à droite Julien Messemackers, mon “chercheur de bon bouquin”, qui a découvert TS et me l’a envoyé immédiatement en Australie où je tournais…

Quelques échanges de mails entre l’auteur du script et l’auteur du livre :

spivet_4

Auteur du script après quelques semaines d’écriture.

spivet_5

« Noyé dans les séquences… »

«Premier squelette du script envoyé par mail à l’auteur »

Quelques images des premiers repérages au Canada avant les premières neiges :

«36 heures d’avion, 1 journée en hélicoptère, 1500 km en voiture en une semaine. »

spivet_9

« Des bisons… Des arbres rouges… Des corbeaux et des poulettes… »

spivet_10

« Une chef déco (Aline Bonetto), bossant en voiture… et des cow-boys… »

spivet_11

spivet_12

spivet_13

spivet_14

« Et quelques décors… »

Nouveau projet

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet (en Anglais The selected works of T.S. Spivet) est un livre magnifique de Reif Larsen dont je suis en train d’acheter les droits. Plutôt que de mal en parler, je vous invite à visiter le site extraordinaire de ce livre extraordinaire :

www.tsspivet.com

J’ai rencontré Reif Larsen il y a deux semaines à New York et ai eu l’impression de découvrir un frère jumeau juste vingt-huit ans plus jeune que moi. Il m’a dit : “Quand j’ai vu Amélie, j’ai eu l’impression que quelqu’un avait gratté au fond de mon crâne”… Quant à moi, j’ai été conquis dès la sixième ligne du livre :

Le téléphone a sonné un après-midi du mois d’août, alors que ma sœur Gracie et moi étions sur la véranda en train d’éplucher le maïs doux dont les grands seaux en fer-blanc. Les seaux étaient criblés de petites marques de cros qui dataient du printemps dernier, quand Merveilleux, notre chien de ranch, avait fait une dépression et s’était dit à manger du métal.

Ce film-là, si l’aventure va jusqu’au bout, sera un film tourné aux USA, avec des acteurs américains.
Ci-dessus couverture du livre et photo de Reif Larsen.