Bruno Delbonnel prix Angénieux

C’est au festival de Cannes, que Bruno (Amélie, Un long dimanche de fiançailles), nommé 5 fois aux Oscars, maintes et maintes fois récompensé, qui a travaillé avec Sokurov, les frères Coen, Joe Wright, un certain Harry Potter, Tim Burton, a reçu le prestigieux prix Angénieux, non moins prestigieuse marque de zooms, célèbres pour leur excellence.
Tiens, ce qu’on sait moins, c’est que Bruno a également écrit quelques « j’aime-j’aime pas » de mon court-métrage Foutaises.

Tribute à la Cinémathèque de Los Angeles

En mai fait ce qu’il te plait…
Amélie est passée dans une salle comble, devant 600 spectateurs, suivie d’un questions/réponses très chaud… Une spectatrice très « Amélienne »: 🤣

C’est pendant la projection que dans un couloir sombre, j’ai eu le malheur de faire une interview pour un petit site Mexicain. J’ai dit: “Ça serait difficile de tourner Amélie dans Paris aujourd’hui, car la ville est défigurée par des milliers de travaux. Peu de décors d’Amélie seraient utilisables”… Que n’ai-je point dit là !? Notre Sainte Maire de crier d’effroi. “Pas du tout, il y a plein de tournages dans Paris chaque jour”… C’est sûr qu’on trouvera toujours une rue de libre, même si elle est moche.

Puis projection de Delicatessen, de La Cité des enfants perdus, en présence de Pitof, responsable des effets numériques, révolutionnaires à l’époque, et de Ron Perlman, dans le rôle de One…

Une autre projection de Alien resurrection, à l’USC School of Cinematic Arts… où avait lieu une super expo pour les 40 ans d’Alien. Projection en 35 mm. en présence de (de gauche à droite), de Matthiew Gratzner, responsable des maquettes (c’était avant le tout numérique), Pitof à nouveau, qui en plus des trucages avait dirigé la seconde équipe, Mézigue, Alec Gillis, qui avec Tom Woodruff avait fabriqué les Aliens, les œufs, les facehugger etc… Ian Hunter, un autre “maquettiste”, métier en voie de disparition, Raymond Cruz, qui jouait Di Stephano, et John Frizzell le musicien… Bref l’AAA… (l’Amicale des Anciens d’Alien)…

Une pub américaine pour Marriott

Lors de la cérémonie des Oscars est passée une pub réalisée par votre serviteur pour les hôtels Marriott. Tournage à Sedona près du Grand Canyon, à Nashville, à Verbier dans la montagne Suisse, au Costa Rica, à Kyoto, à Dubaï, avec des castings à Los Angeles, New York, Zurick, Tokyo… Avec le grand Yanush Kaminski à la lumière. Suzanne Preissler était la productrice pour Independant Média à L.A.

Les cinémas de Caro/Jeunet

Sortie chez Cernunnos/Dargaud d’un livre sur notre travail en commun, Caro et moi, et sur nos films perso…
Une sorte de prolongation de l’expo de la Halle St Pierre, enrichie de photos, dessins et autre documents inédits.
De longues interviews menées par Laurent Djan, des préfaces de Claudie Ossard et Dominique Pinon.

“Delicatessen” à Lumière

Pendant ce temps là, le festival Lumière montrait trois fois Delicatessen, que nous avons présenté avec Dominique Pinon, devant des salles bondées.
60 personnes sont même restées sur le trottoir à Villeubanne…
Comme a dit Claude Lelouch lors de la cérémonie d’ouverture, la seule critique valable, c’est le temps. Cela faisait donc plaisir de voir de courts extraits de Delicatessen parmi
d’autres extraits d’immenses chefs-d’œuvre comme 2001 ou Il était une fois dans l’ouest

L’Expo Caro-Jeunet à Lyon

Jusqu’au 18 mai 2019, au magnifique musée “Miniatures & Cinéma”, 60 rue Saint Jean à Lyon, la continuité de l’expo de la
Halle Saint Pierre… Quelques petites choses en moins, comme les courts métrages Le Manège ou L’Évasion, mais une chose en plus :
un mini cabinet de curiosité, reproduisant des objets de l’expo, bricolé par moi et quelques amis, comme un mini nouveau né Alien, sculpté par Allen Dayton,
le cochon lampe d’Amélie et le nain de jardin par Kazuhito Kimura ou le sac et les pantoufles qu’Amélie change chez Collignon, confectionnés par Dominique Roche…


1000 bravo à Dan Ohlman et Laurie Courbier, qui a assuré la mise en espace.

1 2 3 4 10