Blanche Neige pas très net

Une information court sur le net comme quoi je vais réaliser un remake de Blanche Neige avec Nathalie Portman. Cela donne une idée de la crédibilité de ce qu’on peut lire sur la toile… Il suffit qu’un site nase écrive une connerie pour qu’elle soit aussitôt reprise par d’autres. J’ai effectivement reçu de mon agent américain une proposition concernant ce projet, que j’ai refusé pour des raisons très simples :

  • Je n’ai pas besoin d’un producteur américain pour penser à Blanche Neige.
  • Je pense que si j’écrivais le script avec Guillaume Laurant, on pourrait faire un peu mieux…
  • Et si un jour je décide d’écrire l’adaptation d’un conte célèbre, je le produirai moi-même pour garder la liberté.

Collection de scénarios de films

Les éditions LettMotif lancent une nouvelle collection de scénarios. Format 13×21, papier de qualité, couverture quadri pelliculée et dos carré, chaque tirage est limité. 
Les scénario de Delicatessen (Gilles Adrien, Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet), La Cité des enfants perdus (Gilles Adrien, Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet), Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain (Guillaume Laurant et Jean-Pierre Jeunet), 110 en dessous de zéro (scénario inédit, Gilles Adrien, Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet) viennent de paraître. Cliquez ici pour les commander (ou découvrir les autres titres dont un ouvrage collectif sur John Cassavetes…)

Label Otero

Dans les bonus du DVD de Micmacs, un documentaire que j’ai produit sur Manuel Otero, réalisateur de dessins animés chez qui j’ai commencé à travailler en 1974… Réalisé par Phil Casoar, par ailleurs auteur des livres d’Amélie et du Long Dimanche, ce documentaire alterne interviews de ce réalisateur qui a gagné entre autres le grand prix au festival d’Annecy, avec des extraits de ses films et de ceux qu’il a produit, dont un certain Manège, dont je vous propose ci-dessous une conséquence cocasse…

Dans ce bonus, quatre courts-métrages d’Otero, sans doute les meilleurs, quatre petits bijoux intitulés Contrepied, Ares contre Atlas, La balade d’Emile et Univers.

Par ailleurs, le travail de Manuel Otero fera l’objet d’une exposition au château d’Annecy pendant la durée du festival.

otero_1

Votre serviteur en 1975.

[separator][/separator]

otero_2

Au banc-titre avec le boss, Manuel Otero.

[separator][/separator]

otero_3

Aujourd’hui dans le documentaire.

[separator][/separator]

contrepied

Contrepied.

[separator][/separator]

otero_5

otero_6

La balade d’Emile.

[separator][/separator]

otero-8

Univers.

Un autre site génial !

Cette fois consacré à Marcel Carné. Si comme moi vous êtes fou cinglé des films de Carné-Prévert (si si il y en a…), ce site est pour vous. Animé par Philippe Maurisson, c’est une mine d’or, un puits sans fond d’informations sur le pape du réalisme poétique : www.marcel-carne.com.

Dans quelques temps devrait avoir lieu à la cinémathèque française une exposition sur Carné, grâce aux archives personnelles rachetées à la French Library de Boston, dont Tapioca Films (ma société) a (très modestement) participé à cette acquisition. Je rappelle qu’en promotion pour Le Long Dimanche il y a quelques années, je m’étais retrouvé invité au French consulat pour un petit speech et un verre d’honneur. Quelle n’a pas été ma surprise quand on m’a annoncé que sous mes pieds (dans une sorte de sous-sol) était rangé soigneusement toutes les archives personnelles de Carné ! Inutile de dire que j’ai passé quelques heures à éplucher les courriers, photos, scripts originaux… (Je jure que je n’ai rien piqué !!) J’ai eu dans les mains le découpage de la main de Carné des Enfants du Paradis, lu les lettres de Gabin à Morgan, et me suis tordu de rire en lisant les lettres de refus d’autorisation de tournage que Carné, qui était une vrai teigne, gardait précieusement…

Encore plus de making of du “Long Dimanche”

… sur le site de Julien Lecat, dont voici le lien : www.julienlecat.net. Julien Lecat est l’auteur des making-of non seulement du Long Dimanche et de Micmacs, mais aussi de L’ïle aux trésors, de 99 francs, de Truands et de deux courts-métrages épatants, de vidéos musics, tout ça sur son site. C’est lui qui a pendant des années animé gracieusement la version précédente de ce site, ce dont je lui serai éternellement reconnaissant… C’est lui aussi le principal intervenant sur ce site !

Ça tourne à Melbourne

Tourné trois pubs à Melbourne-Australie pour une agence américaine de San Francisco. Bruno Delbonnel à la photo, de retour de son tournage d’un film du Russe Sokouroff.

Après l’incroyable liberté de Chanel 5 (voir l’article sur le site), ça m’a fait drôle de me retrouver dans cet univers si particulier de la pub, où le client commande un film comme il commanderait une “Mercedes”. On lui livre sa Mercedes mais il ne peut s’empêcher de réclamer des rétroviseurs de Toyota, des roues de Renault et un siège de Fiat…

melbourne_2

Néanmoins je suis très fier de ce que j’ai tourné, et ai rencontré une petite Australienne de neuf ans, Emmanuelle, promise à un grand avenir…

Une tournée américaine…

D’abord un petit bonjour de Pitof, ex roi des effets spéciaux, réalisateur de Vidoq et Catwomen.

pitof

[separator][/separator]

Une projection pour des étudiants de l’UCLA à Los Angeles. Bon d’accord, la moyenne des étudiants était de 70 ans. Ça ne les a pas empêché de se marrer et de rester poser des questions.

UCLA

[separator][/separator]

Enregistrement du commentaire en anglais pour le DVD américain de Micmacs. Bientôt également, sortie du Bluray de La Cité des Enfants perdus par Sony Classic.

commentaire_US

Et tant qu’on y est, sortie en France en Bluray de Delicatessen chez Canal Plus, dans la collection des grands classiques.

[separator][/separator]

Après donc Los Angeles, l’ouverture du festival de San Francisco au “Castro theatre” devant 1.200 spectateurs. Pourquoi les Américains se marrent-ils cent fois plus à Micmacs que les Français ? Pourquoi les critiques ricains sont-elles toutes excellentes ? Bizaaare…
J’adore la collection de tramways de tous les pays du monde qu’on trouve dans cette ville où j’adorerais tourner un jour.

tramway_2

tramway_3

[separator][/separator]

Puis New York. Plusieurs projections au festival de Tribeca parrainé par Robert de Niro. Toutes bondées. En présence de Julie Ferrier, qui a fait le déplacement pour Micmacs et aussi pour l’excellent Arnacœur

ferrier_1

Tiens, retrouvé cette photo de Julie Ferrier à Hong Kong…

ferrier_2

Puis Q&A à Columbia University, après un dénommé Sarkozy, réalisateur du non moins excellent “Travailler plus pour gagner plus”…

QA