Le détecteur de connerie a encore frappé…

Le détecteur de conneries de Délicatessen, c’était lui. Il avait commencé dans la bande dessinée, c’est comme ça qu’il avait rencontré Caro. Ensemble, on a écrit Le Bunker de la dernière rafale. Puis 110° en dessous de zéro, film jamais réalisé. On gagne un César ensemble pour le script de Délicatessen, puis on écrit La Cité des enfants perdus. Il avait le truc pour trouver les noms des personnages… Miette, One, Julie Clapet, M. Potin, Mlle Bismuth, Goss de 110°, tous te saluent bien bas. Gilles les a rejoint au paradis des personnages virtuels.
Partager cet article
  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *